Comment se passe la mue du lapin ?

Lapin qui mue

Les lapins représentent l’un des principaux animaux domestiques répartis à travers le monde. Ils sont très appréciés par la beauté et la douceur de leu pelage, ainsi que pour leur docilité. Ces animaux peuvent s’adapter à la fois à la vie dans une cage lapin ou alors une vie en pleine nature. Les lapins grandissent assez vite et au cours de leur vie, les lapins peuvent vivre plusieurs changements physiques. Dans cet article, nous allons traiter le phénomène de la mue des lapins, ses causes et ses conséquences sur la vie des lapins.

La mue : De quoi s’agit-il ?

La mue est un phénomène présent chez beaucoup d’êtres vivants. Ça consiste en une transformation physique, souvent accompagnée par une perte de poils, de plumes, etc. Chez les animaux, et par une chute de cheveux chez les êtres humains. La mue concerne une période spécifique de l’année, c’est souvent le cas en automne, mais pour certaines espèces vivantes, la mue peut concerner d’autres périodes de l’année. La mue est souvent le signe d’une régénération corporelle, elle est sans gravité dans la plupart des cas même si elle peut inquiéter certaines créatures

La mue du lapin : Quels en sont les signes ?

Le lapin, est comme tout être vivant, une espèce en constante évolution. Au cours de sa vie, cet animal peut vivre plusieurs mues par année, en fonction des saisons, des changements climatiques, d’une modification de ses habitudes alimentaires, ou parfois même selon son âge.

Plusieurs signes physiques accompagnent ce phénomène naturel. Dans la liste ci-dessous, nous allons citer certains aspects physiques relatifs à la mue du lapin, nous allons également tenter de les détailler afin de mieux les comprendre. Ces signes sont :

  • Une perte légère ou conséquente du pelage. En effet, à la fin du cycle de vie des poils, ces derniers se mettent à tomber, cette perte est généralement assez légère, mais on constate que dans certains cas, il peut y avoir une chute totale du pelage;
  • Formation de trou dans le pelage, chez certains lapins, la perte du poil peut concerner uniquement une partie du pelage et pas d’autres;
  • Modification de la couleur de la fourrure, certains lapins peuvent vivre la mue différemment, est ce, en constatant un changement de couleur, qui peut soi s’éclaircir soi s’assombrir. Ce changement peut concerner une partie du pelage ou sa totalité.

Quand est-ce que la mue du lapin devient pathologique ?

Bien que la mue soit un phénomène naturel des plus fréquents. Il n’en est pas toujours le cas. En effet, la perte de poils peut avoir d’autres raisons, notamment les infections parasitaires causées par certains types d’insecte, tels que les acariens, certaines maladies cutanées, une carence alimentaire. Tous ces éléments sont autant de raisons de la chute de poils chez le lapin.

Néanmoins, si on constate la formation de lésions, de croûtes, ou des saignements au niveau de la fourrure, il est primordial de consulter un vétérinaire, pour pouvoir déterminer la cause de ces symptômes et prescrire par la suite un procédé thérapeutique.

La mue peut être à l’origine de certains problèmes d’ordre digestif, comme par exemple, une constipation et un manque de défection, ou encore une chute de la température corporelle. Le lapin au cours de sa mue, aura tendance à avaler involontairement l’excès du poil qui chute.

Enfin, il est important de savoir que lorsqu’un lapin passe par une période de mue, ces habitudes alimentaires et hygiéniques ne doivent pas changer. Il faut éviter de trop le laver, car ce geste pourrait entraîner une plus grande chute de poils.

Top